Célébration de la pénitence et de la réconciliation

Il y aura célébration de la pénitence et de la réconciliation le dimanche 12 décembre à 16h. Les 21, 22 et 23 décembre un prêtre sera aussi disponible pour vous accueillir pour célébrer le sacrement de la réconciliation 30 minutes avant les messes. En célébrant la miséricorde de Dieu on se donne l’occasion de se mieux préparer à la grande fête de la Nativité du Seigneur.

Dieu notre Père, toi la source de la lumière et de la vie, accorde-nous de reconnaître humblement les ténèbres qui envahissent nos cœurs et d’accueillir ton amour miséricordieux. Mets-nous sur le chemin qui nous conduit en toute confiance vers Jésus, ton Fils, notre Sauveur.

(Vie liturgique)

Avent 2021

Le mot « Avent » vient du latin « adventus » qui veut dire arrivée, venue. Par ce mot, l’Église désigne le temps pendant lequel les chrétiens attendent la venue du Christ qui est fêtée à Noël. L’Avent débute quatre dimanches avant Noël. C’est un temps de préparation marqué par la symbolique de l’attente et du désir. En 2021, il commence le dimanche 28 novembre. L’Avent invite le croyant à simplifier sa vie à l’image du nouveau-né de la crèche. La symbolique de la lumière est importante dans cette période de l’année où les nuits sont les plus longues. L’Église nous demande (…) de comprendre ceci : de même qu’il (Jésus) est venu au monde une seule fois en s’incarnant, de même, si nous enlevons tout obstacle de notre part, il est prêt à venir à nous de nouveau, à toute heure et à tout instant, pour habiter spirituellement dans nos cœurs avec l’abondance de ses grâces. Aussi l’Église,… à l’occasion de ce temps, nous enseigne, par des hymnes, des cantiques, et par toutes les paroles et les rites que lui a inspirés le Saint-Esprit, comment accueillir avec gratitude un si grand bienfait et comment nous enrichir de ses fruits. Ainsi notre âme se disposera à l’avènement du Christ avec autant de soin que s’il devait encore venir au monde, et de la manière même dont les pères de l’Ancien Testament, par leurs paroles comme par leurs exemples, nous ont appris à les imiter.

(Saint Charles Borromée, “Le sens de l’Avent”)


Que notre prière, Seigneur, se fraie un chemin jusqu’à toi : suscite au cœur deceux qui te servent les désirs purs, les désirs forts, qui les prépareront au mystère de l’incarnation de ton Fils.

Vous êtes le temple de Dieu, la maison qu'Il construit.