Archives pour la catégorie Nouvelles

La liturgie des enfants… en direct !

La liturgie des enfants reprend à partir du 26 septembre!  Joignez-vous à nous pour découvrir la Bonne Nouvelle de Jésus, discuter, prier, et bricoler.  Nous nous rassemblerons sur Zoom les dimanches matins à 11h30.

L’inscription est obligatoire pour recevoir le lien de la rencontre.

Veuillez vous inscrire ci-dessous ou pour toutes questions concernant la liturgie des enfants virtuelles.

Au plaisir de se revoir bientôt!

Scouts d’Orléans


En ce début d’année scolaire, le groupe la 24e Les scouts d’Orléans prépare la reprise des activités scoutes et nous souhaitons connaître si vous avez l’intention de participe aux scouts cette année. Nous essayerons d’offrir un scoutisme de qualité – encadré par
les mesures sanitaires répondant aux exigences provinciales, municipales et à celles de notre association – aux jeunes castors (7-8 ans), louveteaux (9-10-11 ans) et aventuriers (11-12-13-14 ans).

Vous trouverez le formulaire d’inscription que vous pouvez remplir et envoyer par courriel à l’adresse 24e.lesscoutsdorleans@gmail.com.

Cette inscription nous permettra de vous communiquer les détails à venir sur la reprise. Le coût de la cotisation sera exigé seulement SI le jour, l’heure et l’endroit vous conviennent et que le jeune se présente lorsque les activités reprendront.

Artisans Chrétiens de Terre Sainte

Nous aurons la visite le 18-19 septembre 2021, d’un organisme qui vient apporter son aide auprès de nos Frères et Sœurs qui se trouvent en Terre Sainte.

Cet organisme supporte 50 familles qui se trouvent à Bethléem. À cause de la guerre et de la persécution religieuse, cet organisme a besoin de bénévole comme nous pour les aider.

Afin d’aider cet organisme à continuer et protéger un endroit où notre religion est née, il vous présentera plusieurs articles religieux en bois d’olivier fait à la main et le fondateur Sébastien Cardinal offrira une brève présentation avant la célébration. 

Chèque, Argent, Carte de crédit / Débit sera accepté.

Pour autre information visiter le www.TerreSainte.ca

Pétition « Personne saine, Planète saine »

Résumé 

Cible: les dirigeants politiques participant à deux conférences des Nations-Unies qui auront lieu à l’automne : l’une sur la biodiversité à Kunming en Chine au mois d’octobre et une autre sur le climat à Glasgow en Grande-Bretagne en novembre. 

État des lieux : Notre maison commune souffre. L’urgence climatique provoque une montée des mers, un réchauffement de la  planète et des conditions météorologiques plus extrêmes qui ravagent la vie de nos sœurs et frères les plus pauvres.  Les biologistes estiment que nous menaçons des espèces animales et végétales  d’extinction à un taux de 100 à 1 000 fois supérieur à leur taux naturel d’extinction.

Lors de la 15e Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP15) en octobre, les dirigeants mondiaux peuvent fixer des objectifs significatifs pour protéger la création. En novembre, lors de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), les pays annonceront leurs plans pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

Avant ces réunions, nous sommes responsables en tant que catholiques de faire entendre la voix des plus vulnérables et de défendre leur cause. Nous devons agir maintenant. 

La crise climatique et l’effondrement de la biodiversité sont deux crises distinctes mais reliées. Un monde qui se réchauffe aggrave la perte croissante d’espèces (p.ex. les ours polaires). Une nouvelle perte d’espèces (p.ex. le déboisement de la forêt amazonienne) mettra en péril notre capacité à respecter la limite de 1,5 degré de réchauffement climatique. Nous nous précipitons vers une catastrophe mondiale, qui semble irréversible pour notre maison commune, avec des pertes tragiques en vies humaines  à moins que nous n’agissions maintenant de manière urgente. 

Nous devons également ouvrir nos cœurs, croyants et non-croyants, au droit de toutes les espèces d’exister. Toute vie, humaine et autre qu’humaine, a une valeur en soi. Son droit de prospérer ne dépend pas de ses services à l’humanité, mais est un moyen de rendre gloire au Créateur.

« En tant que communauté de foi, nous savons qu’il y a toujours une voie de sortie de crise, dont nous pouvons toujours repréciser le cap» (Laudato Si’ 61). Nous devons reconnaître que les peuples autochtones et les communautés locales sont au centre de la protection de la nature et nous devons les soutenir. «Quand elles restent sur leurs territoires, ce sont précisément elles qui les préservent le mieux» (LS 146). »

Nous vous implorons, dirigeants, lors des deux conférences des Nations-Unies, ainsi que celles du G7 et du G20  de reconnaître explicitement: 

a. le changement climatique et la perte de biodiversité induits par les humains comme faisant partie d’une seule et même crise.

b. la dette écologique1 des pays à revenu élevé, d’accepter de réformer le système financier et d’annuler la dette des pays pauvres

c. La nécessité d’accroître l’ambition en mettant à jour les objectifs nationaux à court terme concernant le climat et la biodiversité afin de refléter leur juste part nationale dans l’effort mondial pour atteindre une limite de 1,5 degré centigrade au réchauffement, et un nouvel objectif mondial de protection de 50% de la nature.

d. Ses promesses: tenir les engagements financiers existants et convenir de nouveaux objectifs pour soutenir l’adaptation, l’atténuation et les pertes et dommages dans les pays en développement.

e. La nécessité d’accélérer la transformation: arrêter la construction de toute nouvelle infrastructure utilisant des combustibles fossiles et réorienter les subventions destructrices de ces combustibles vers des énergies renouvelables socialement équitables et des méthodes écologiques de culture agricole.

f. La priorité aux droits de la personne, y compris les droits des peuples autochtones et des communautés locales dans l’action pour le climat et la biodiversité.

Sous la conduite du pape François, nous prions pour que vous et tous les dirigeants politiques du monde entier qui ont le devoir de prendre des décisions vitales en cette année critique, nous sortiez  de la crise du COVID-19 sur la voie d’une maison commune équitable.

Comme l’a dit le Pape François aux dirigeants mondiaux lors du Sommet de la Journée de la Terre en avril dernier, « nous avons les moyens de relever le défi… Il est temps d’agir».

La pétition est parrainée par la Mouvement Catholique Mondial pour le Climat et se trouve à l’adresse https://thecatholicpetition.org/fr/home-fr/ .  Suivez, s’il vous plaît,  le bouton « signer la pétition » qui requiert une adresse courriel.  Notez que la pétition peut également être signée par un officier de la paroisse, en tant qu’organisme, au nom de celle-ci.

1. La dette écologique est la dette accumulée par les pays industrialisés du Nord envers les pays du Sud à cause du pillage des ressources, des dommages causés à l’environnement et l’occupation gratuite de l’environnement pour le dépôt des déchets, tels les gaz à effet de serre, provenant des pays industrialisés.

Centre Miriam à la recherche d’une Directrice

Le Centre Miriam cherche une Directrice : Poste à temps plein
Salaire 16,00 $/heure, 32,5 heures/semaine


Le Centre Miriam, un ministère chrétien, est à la recherche d’une personne pro-vie, compatissante dont la responsabilité première sera d’aider les femmes enceintes et leur famille. Doit être parfaitement bilingue (oral et écrit), posséder une bonne connaissance et expérience en gestion et compétences en informatique.


Envoyez votre c.v. à :

Sr Rita Lacelle, 107-1803 boul. St-Joseph, Orléans (ON) K1C 6E7
ou centremiriamcentre@gmail.com


Pour l’affichage du poste : https://centremiriam-fr.ca/pour-nous-joindre/

Bricolage de Pâques

Pour les jeunes.  Un bricolage évoquant la présence de la lumière du Seigneur au courant de leurs vies sera disponible le dimanche de Pâques.  

C’est une veilleuse DEL que l’enfant peut allumer lui même avant de se coucher et pourra le faire à l’année longue !  Il sagit de le sabler, peinturer, et assembler à la maison.

Quantités limitées.  On suggère un don de  5$ à la paroisse pour chaque unité.