Archives pour la catégorie Réconciliation

Examen de conscience pour accueillir sa présence

Le thème de l’avent cette année nous invite à espérer l’espérance du Seigneur. A la proche de Noël, il nous faut nous préparer pour accueillir cette présence. Outre le décor dans nos maisons et dans notre ville, il nous faut aussi et surtout nous préparer intérieurement. Cela, nous ne pourrions pas le faire véritablement sans le soutien du Seigneur, sans que lui-même agisse déjà en nous et dans le monde où nous vivons. Car la vie est parsemée d’échecs et de ruptures, de haine et de mépris, de conflits et de trahisons. Des gestes que nous posons, des paroles que nous prononçons peuvent obscurcir nos horizons ou ternir nos jours. Heureusement, le Christ nous apporte sa lumière et nous permet de poser un regard différent sur la réalité. Prenons le temps de nous recueillir et de poser un regard lucide sur notre vie, sur ce qui masque cette lumière et l’empêche de resplendir.

  • Jésus s’est engagé d’abord pour les petits, les malades, les pauvres et les pécheurs. Suis-je capable de m’accueillir et de m’accepter avec mes petitesses et mes égarements ?
  • M’arrive-t-il de juger sévèrement les autres et de trop me fier aux apparences ?
  • Est-ce que je fais confiance à la bonté de Dieu qui peut guérir mon cœur et lui apporter la paix ? M’arrive-t-il de vouloir me passer de la présence de Dieu dans ma vie ?
  • M’arrive-t-il de douter que Dieu m’aime tel que je suis, jusqu’à me témoigner sa miséricorde ?
  • Suis-je capable d’accueil et de patience envers moi-même, envers mes proches ou mes amis qui subissent la maladie, le deuil, l’injustice ?
  • Suis-je capable de faire les premiers pas pour demander pardon à une personne que j’ai blessée ? Est-ce que je refuse parfois le pardon à une personne qui me le demande ?
  • M’arrive-t-il de faire violence à la nature, à la Terre, à la création ? Suis-je assez attentif au cri de la terre violée et blessée de mille manières par une exploitation égoïste ?